As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Comme de nombreux Français, tu as décidé d’investir dans l’immobilier locatif. Tu as raison, c’est un secteur qui ne connaît pas la crise. Le marché est stable et les différentes garanties locatives permettent de se prémunir des risques locatifs, notamment les impayés, les dégradations du bien, etc. Quand tu loues une maison, tu peux choisir entre différentes solutions : location vide, location meublée, colocation, location de courte durée… Cette dernière option est particulièrement intéressante, car elle te permet de rentabiliser plus vite ton investissement si tu sais bien t’y prendre. Pour t’aider à réussir ta location courte durée, voici quelques conseils utiles.

Qu’est-ce que la location courte durée ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons à la définition de la location courte durée ou location saisonnière ou encore meublé de tourisme. Alors, il s’agit d’un type de location où tu loues un appartement, une maison, un bateau… à des locataires de passage qui n’y élisent pas domicile. En principe, le bail dure 90 jours au maximum. Au-delà, le logement est considéré comme la résidence principale. Toutefois, certains locataires louent pour une nuit, quelques jours ou quelques semaines. Si ton locataire désire y séjourner pendant plus de 90 jours, tu devras lui faire signer un nouveau contrat de location à partir du 91e jour de location.

La location courte durée s’adresse principalement aux touristes et aux voyageurs professionnels qui ont besoin de se loger pour une courte période. Cette option leur permet d’avoir un logement confortable et conviviale à des prix plus bas qu’une nuitée dans un hôtel. Effectivement, la location saisonnière étant une location meublée, ton appartement ou maison doit disposer de tous les équipements nécessaires pour permettre à tes locataires d’y vivre de façon décente. Selon le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015, ces équipements sont :

  • Une literie complète comprenant couverture ou couette.
  • Des plaques de cuisson.
  • Un four ou un four à micro-ondes.
  • Un réfrigérateur et un congélateur ou au minium un réfrigérateur avec un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à -6 °C.
  • De la vaisselle nécessaire à la prise de repas.
  • Des ustensiles de cuisine.
  • Une table et des sièges.
  • Des étagères de rangement.
  • Des luminaires.
  • Un dispositif d’occultation des fenêtres dans les chambres à coucher.
  • Du matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.
Lisez aussi :  7 jours de négo pour une putain de Bonne Affaire !

Même si cela n’est pas obligatoire, il est conseillé d’établir un contrat de location qui lie le propriétaire bailleur et le locataire afin d’éviter d’éventuels problèmes ultérieurs.

Pourquoi choisir la location saisonnière et comment réussir ?

La réponse est que louer sur une courte période est plus lucratif avec un rendement locatif ben plus élevé qu’une location classique. Par ailleurs, bien que la location saisonnière soit soumise à de nombreuses réglementations, notamment la loi Alur du 24 mars 2014, elle t’offre de nombreux avantages :

  • La possibilité de nouer des relations amicales ou professionnelles avec des voyageurs internationaux et de faire de belles rencontres.
  • La possibilité de devenir un meilleur bailleur : très souvent, tu seras confronté à des problèmes de dernière minute que tu devras gérer comme un maître (deux réservations en même à cause d’une erreur de manipulation, des problèmes de copropriété, le chauffage qui tombe en panne bizarrement la veille de l’arrivée de tes locataires…), sans tomber dans le stress ou la panique. Tu apprendras à t’organiser, à être créatif pour trouver des solutions, etc.
  • La possibilité de passer de merveilleuses vacances dans ton appartement quand celui-ci n’est pas loué. De plus cela te permet de voir comment tes invités se sentent dans ta location courte durée.
  • Etc.

Toutefois, la location courte durée demande une grande implication (chercher un bien adapté au type de clientèle, soigner le logement que ce soit au niveau des équipements ou de la décoration, etc.). En cours de route, tu peux connaître des baisses de réservation. La bonne nouvelle est que ces petits tracas ne durent pas. Si tu veux réussir dans ce domaine, tu dois faire en sorte que ton logement soit attirant, sur tous les plans.

Les astuces pour réussir dans la location saisonnière ou meublé de tourisme

Si tu commences dans le domaine, ces conseils te permettront de ne pas connaître ces moments d’incertitudes que connaît le loueur de courte durée.

Pour augmenter tes chances de réussir dans la location de courte durée, diversifie ton offre

Pour réussir dans l’investissement locatif en général, et la location de courte durée en particulier, tu ne dois pas mettre tous tes œufs dans le même panier. Quand tu achètes des biens immobiliers, choisis des villes différentes. De cette façon, si la location courte durée traverse une crise dans la ville où tu as un appartement (pour raison d’épidémie, de terrorisme, etc.), tu peux toujours compter sur les loyers de tes autres locations pour maintenir ton rendement locatif.

Lisez aussi :  Quelqu'un d'autre rembourse mon crédit à la banque !

De même, ne te focalise pas sur un type de clientèle en particulier. Vise des touristes, des professionnels… afin de ne jamais être à court de locataires. Pendant la saison touristique, les vacanciers seront tes principaux clients. Pendant les autres périodes de l’année, tu pourras louer à des professionnels en mission (séminaire, congrès…) ou en formation dans la région. Tu pourras même louer à des particuliers venus pour une visite familiale.

Adapte ton logement à ta clientèle

Pour réussir dans la location saisonnière, tu devras choisir la bonne surface. Un T2 est généralement le plus adapté. Il est assez grand pour accueillir une famille ou un voyageur solo, et assez petit pour ne pas gaspiller des m². Pour permettre à tes invités de s’y sentir un peu comme chez eux, porte une attention particulière à décoration. Attention toutefois aux objets trop personnalisés. On pourrait croire que ton bien immobilier s’adresse à une clientèle en particulier. Une décoration neutre, mais élégante, avec un meuble choisi avec soin, tel sera ton credo pour avoir des avis positifs de clients sur les sites d’annonces spécialisés.

Propose un service de qualité

Il n’y a rien de plus embêtant que de recevoir un appel du loueur disant que sa réservation a été reportée ou que l’on doive changer de logement parce qu’il y a eu une erreur lors des réservations. On te l’accorde, gérer une location courte durée n’est pas évident, mais pour réussir, tu dois assurer un service de qualité. De la recherche de clients au check-out en passant par la réservation et la visite des lieux, tout doit être parfait. Si tu n’as pas assez de temps pour t’en occuper, délègue toute la partie gestion à une conciergerie de confiance. Celle-ci s’occupera entre autres de :

  • La mise en ligne de ton annonce de location de courte durée sur les sites spécialisés.
  • La visite des lieux avant et après le séjour des locataires.
  • La communication avec les locataires.
  • La gestion des réservations et des loyers.
  • La bonne gestion et synchronisation des calendriers
  • La gestion du nettoyage et de la maintenance.
  • Le suivi des locations.
  • La satisfaction client.
  • Etc.

De plus, une société de conciergerie connaît tous les dispositifs de la loi Alur afin que ta location courte durée soit conforme aux réglementations.

Mets-toi à la place de tes locataires

Qu’est-ce que tu recherches dans une location courte durée ? Qu’est-ce qui fait que tu vas donner un 5 étoiles au propriétaire ? À partir de tes réponses, tu pourras voir ce que tu pourrais améliorer ou changer. Tu saurai comment t’y prendre pour satisfaire tes locataires et avoir des avis positifs.

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.