As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Quelle est la marge de négociation
en immobilier ?

Tu retrouveras ci-dessous le contenu de cette vidéo :

Je suis ravi de te retrouver pour une nouvelle vidéo. La question du jour est : Quelle est la marge de négociation en immobilier ?
Combien peut-on se permettre de demander au maximum lors de celle ci. Nous allons voir cela tout de suite.

Avant de continuer, je t’invite à t’abonner à ma chaîne. Ainsi tu rejoindras des milliers d’investisseurs qui l’on déjà fait. Pour cela, il te suffit simplement de cliquer sur le bouton « s’abonner » qui est apparut dans la vidéo. Un autre bouton est présent en bas de cette page.

Comment savoir combien on peut négocier sur un bien immobilier ? Quelle est la marge de négociation que l’on peut se permettre de demander ? Voila des questions qui me sont posées régulièrement.
Nous allons y répondre en détails.

Je ne sais pas si tu as remarqué mais la psychologie est un facteur très présent lors des négociations. Les sensations que l’on ressent font que l’on ose pas demander. On se dit dit que l’on va trop loin, que notre proposition ne passera pas.
Personnellement, j’ai possédé une société qui disposait de commerciaux, des personnes qui vendaient des produits à des professionnels. Par conséquent, à force de les manager, je me suis rendu de l’aspect mental de leur travail. J’ai compris pourquoi parfois ils ne vendaient pas, car d’eux même ils pensaient à la place du client. Ils se disaient que leur produit n’allait pas l’intéressé, n’allait pas lui plaire.

Lisez aussi :  Estimer le Prix des Travaux de Rénovation de son Investissement ?

En résumer, ton plus grand ennemi dans la vente ou dans les négociation c’est ton mental !

Une fois cette notion en tête, il va falloir que tu travailles sur toi même pour t’empêcher d’avoir de tels ressentis lors de tes négociations. Dit toi que la chose qui peut t’arriver de pire, c’est le « non ».

J’ai déjà fait des tonnes de propositions, parfois même indécentes, qui sont très bien passées. Finalement, seul une fois quelqu’un la mal pris, aussi pour la raison que c’était un particulier en direct et qu’il n’y avait pas d’agent immobilier entre nous.
En général, si tu amènes bien les choses, si tu argumente, que tu montres que ton prix est bien réfléchi, il n’y a pas de raisons que tu récolte autre chose qu’un simple « non ».

Avec un mental préparé, tu te diras qu’il n’y a pas de soucis et que tu peux proposé le prix que tu souhaites.

Comme je le dis toujours, il faut acheter des biens où on peut se faire de la marge, des biens rentables. Par conséquent, tu dois trouver ce qui toi t’intéresses.
Je vais prendre l’exemple d’une négociation faite par l’un des mes élève il y a peu :

Le produit était à 65 000€, seulement mon élève était rentable à partir de 54 000€. Alors il a proposé 46 000€ dès le départ. Cette proposition peut sembler assez folles sachant que l’agent immobilier avait affirmé qu’il ne serait pas possible de descendre en dessous de 62 000€. Finalement il a obtenu ce bien pour 49 000€. On voit que même l’agent était complètement erroné.

Pour savoir à quel point descendre, il va falloir que tu poses certaines questions :
« Depuis combien de temps ce bien est à vendre », « Pourquoi vendez vous ce bien ? », « Quelle est la marge de négociation pour ce bien ? » etc…
Ces questions te permettrons d’orienter ta décision. Après avoir obtenu l’information qui t’intéresses, il ne faut pas que tu te fixe au prix annoncé.

Pour reprendre l’exemple cité au dessus, après avoir la réponse de l’agent immobilier (62 000€), il ne faut pas te demander si tu peux l’acheter à cette somme. En revanche, tu fais ton calcul de rentabilité puis tu fais une proposition en dessous de ce prix.

Lisez aussi :  Un Maximum de Cash sur ton achat revente

Une règle importante : Ne jamais donner son prix maximum en première offre.

En effet, 9 fois sur 10, surtout si on fait face à un bon agent immobilier, il va nous faire remonter. Forcement, si tu avais proposé ton meilleur prix, c’est terminé.
Tu es mieux de faire une première offre qui aura le rôle de te « présenter ». Puis tu pourras montrer que tu en as sous le pieds et remonter un peu tes prix.

Pour revenir à la question « Jusqu’à combien peut-on descendre son prix ? », ma réponse est la suivante : On peut tout faire !

Personnellement, j’ai fait une offre pour un local commerciale de 35 000€ alors qu’il était mis en vente au prix de 98 000€. Finalement, je l’ai obtenu pour 46 000€.
Ici, j’aurais pu avoir deux réaction : Me dire que ce local était trop cher ou alors proposer mon prix, aller jusqu’au bout de mon idée.
Peut être qu’il t’arrivera d’avoir 10, 20, 30 refus. Mais un jour, tu tomberas surement sur quelqu’un qui souhaite vendre rapidement et tu feras une excellente affaire.

Il n’y a pas de pourcentage fixe de réduction. Parfois tu auras 1% voire rien à négocié sur certaines affaire puis sur d’autre tu pourras faire baisser les prix de 50-60%.
Il faut que tu retires de ton esprit toute les choses qui t’empêche de faire des offres à prix casser. Ne pars pas avec des idées pour ta négociation, propose ton prix et observe comment ça ce passe.

J’espère que cette vidéo ta permis d’aller un peu plus loin sur la négociation. Je te laisse le lien vers les piliers qui feront de tes locations courte durée un carton !

A très bientôt. Ciao.


Abonne toi en cliquant sur le bouton ci-dessous et ne manques aucune de mes vidéos :

S'ABONNER

 

shadow-ornament

Souhaites-tu connaître les bases pour investir sans prendre de risque ?

Rien de plus simple, je t'offre le guide de l'investissement !

 

Télécharger le guide

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.