As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

L’investissement locatif est sans doute l’un des meilleurs placements financiers de nos jours. Comparées à la location longue durée, les locations de vacances meublées permettent notamment de dégager très facilement un revenu plus important. Néanmoins, sais-tu qu’une mauvaise politique de tarification peut réellement te faire perdre de l’argent ? En effet, le critère prix est un paramètre à prendre particulièrement en compte pour que la rentabilité soit suffisamment attractive.

En modifiant la façon dont tu fixes tes loyers tout au long de l’année, tu pourras constater une hausse significative non seulement dans les réservations, mais également dans le rendement de ton investissement immobilier locatif. Il existe d’ailleurs de nombreuses astuces intéressantes qui te fourniront l’occasion d’améliorer ta trésorerie dans le cadre de la location courte durée. Toutefois, l’application du système de prix dynamique est probablement la plus pertinente et la plus avantageuse d’entre elles.

Tout d’abord, pourquoi le système de tarif unique n’est-il pas une si bonne idée ?

Lorsque tu pratiques un tarif unique pour ta location meublée en courte durée, cela t’épargne certainement les longues et fastidieuses recherches pour trouver les loyers à appliquer selon les périodes de l’année. Le coût de ton bien immobilier reste le même tout au long de l’année. Bien évidemment, c’est un avantage bien intéressant, mais à quel prix ? En réalité, bien qu’elle peut te donner une certaine tranquillité d’esprit, cette alternative peut également avoir un impact négatif sur ton chiffre d’affaires.

Plus précisément, tu passes à côté de toutes les opportunités qui s’offrent à toi. Durant la haute saison par exemple, tu factures à ton locataire une somme bien inférieure à ce qu’il est prêt à dépenser. Tandis qu’en période de faible demande, ton bien est loué à un prix bien trop supérieur à celui du marché. Le risque de vacance est ainsi considérable. De plus, il s’avère souvent difficile de fixer un loyer convenable et précis pour la location meublée saisonnière. Qu’il s’agisse de ta résidence principale, de ta résidence secondaire ou de ton appartement meublé, tu attaches probablement une certaine valeur émotionnelle à ton bien. Il va sans dire que cela peut d’empêcher de faire preuve d’objectivité.

Lisez aussi :  Mauvaises Notes sur Airbnb et Booking : La Catastrophe...

C’est d’ailleurs l’une des raisons qui poussent généralement un propriétaire bailleur à pratiquer un tarif dit « Gratte Ciel », c’est-à-dire trop en dessus du marché. Pour toi, ton bien vaut certainement une telle somme, mais est-ce que les vacanciers sont disposés à dépenser autant ? Probablement pas ! Cela ne signifie toutefois pas que tu dois opter pour la stratégie de la taupe qui consiste à proposer un prix bien en dessous de celui pratiqué par tes concurrents. C’est ce qui te fera perdre beaucoup d’argent, et ce, même si tu affiches complet tout au long de l’année. C’est justement pour cela qu’il est primordial de tenir compte de la valeur locative réelle de ton logement avant de fixer un tarif.

Quels sont les avantages lorsque vous louez à un prix dynamique ?

L’atout majeur des locations saisonnières est sans doute la rentabilité conséquente. Pour en profiter au maximum, tu devras te mettre à l’affût de toute astuce qui te permettrait de décupler tes revenus locatifs. La solution la plus simple et la plus fréquemment adoptée pour ce faire consiste notamment à ajuster continuellement les prix en fonction de la période. En effet, les tarifs — que ce soit pour des gîtes, des chambres d’hôte, des appartements meublés, etc. — sont en évolution constante. Des changements de 5 à 15 fois peuvent ainsi s’opérer durant toute l’année.

Aucun tarif n’est statique et tu devras en faire autant pour assurer le retour sur investissement de ta location courte durée. Pour ce faire, tu devras néanmoins effectuer une veille concurrentielle constante et une analyse minutieuse du marché. Tu pourras par exemple tenir compte des taux d’occupation d’une location de vacances durant les fortes demandes (jour de l’an, fête nationale, ascension, Noël…). Tu auras certainement la possibilité de revoir à la hausse ton tarif durant des dates bien précises, sans pour autant te placer au-dessus du marché.

De même, durant la saison intermédiaire, tu afficheras un prix attractif qui te permettra d’avoir suffisamment de réservations. Tu peux même générer un revenu locatif pendant la basse saison, malgré le peu de demandes. Pour la location de vacances, cette stratégie d’adaptation perpétuelle est donc particulièrement judicieuse. De plus, cette astuce de prix dynamique fournit l’opportunité de tirer le maximum de profit, quel que soit le contexte.

Lisez aussi :  Location Courte Durée : Créer son propre moteur de réservation ça sert à quoi ?

Quelques dernières astuces pour bien tirer parti du prix dynamique en location de courte durée

Le contrat de location meublée de courte durée est sans doute très intéressant comme investissement immobilier. Le moins que l’on puisse dire cependant c’est que la location saisonnière n’est pas facile. En tant que loueur, tu dois prendre certaines dispositions pour avoir un succès durable. Et le moyen le plus sûr pour ce faire est de trouver un tarif adapté à facturer à tes locataires. Et ce, selon chaque période. Bien évidemment, tu peux toujours avoir deux tarifs annuels : haute et basse saison. C’est ce qui t’évitera d’opérer des modifications trop fréquentes, mais tu pourras aussi perdre l’opportunité d’obtenir des revenus locatifs plus conséquents.

Tout comme dans le cas de la tarification unique, tu risques effectivement de perdre de l’argent sur les jours de forte demande. Cette alternative comporte néanmoins davantage de bénéfices par rapport au tarif forfaitaire. Si tu n’es pas prêt à faire l’impasse sur cette aubaine, mais que la gestion administrative n’est pas non plus ton point fort, la meilleure astuce est de te tourner vers le Channel manager. Il s’agit principalement d’un logiciel de mise à jour automatique des tarifs et du planning en fonction de la concurrence. Le Chanel manager s’assure que les disponibilités soient cohérents sur tous les sites d’hébergement d’annonces (Airbnb, Booking, Abritel, etc.).

Ce recours te facilitera grandement la tâche, mais te permettra surtout de te tenir au courant des dernières tendances du marché. Dans la location saisonnière, les investisseurs bailleurs sont d’ailleurs très nombreux à choisir cette solution. Il est toutefois important d’indiquer que les prix proposés sont parfois très bas. Pour cause, les données de base peuvent être trop faibles ou partielles, ce qui t’empêchera d’avoir une vue d’ensemble. Alors, si tu as quelques heures par semaine à consacrer à une veille concurrentielle, privilégie cette option. Cela te donnera sûrement l’occasion d’établir un système de prix dynamique plus efficace. L’optimisation de la rentabilité sera garantie.

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.