As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Peut on acheter de l’immobilier
à l’infini ?

Tu retrouveras ci-dessous le contenu de cette vidéo :

C’est avec grand plaisir que l’on se retrouve ! Aujourd’hui je vais répondre à une question que tu m’as posé : Peut-on acheter de l’immobilier à l’infini ?
Nous allons voir si cela est vrai ou faux tout de suite, mais tu verras pourquoi on ne peut pas répondre à cette question simplement par « oui » ou « non ».

Tout d’abord, je vais t’inviter à t’abonner à cette chaîne et rejoindre des milliers d’investisseurs qui l’ont déjà fait. Pour cela il te suffit de cliquer sur le bouton « s’abonner » apparut dans la vidéo ou sur celui présent à la suite de cette article. J’ai mis à ta disposition le lien vers le guide de l’investissement.

« Est-il possible d’acheter de l’immobilier à l’infini ? », Est ce que les banques vont nous suivre jusqu’à d’énormes taux d’endettements ? » sont des questions qui reviennes très régulièrement.

Concrètement, on peut s’imaginer qu’il est possible d’investir de manière infini. Pourquoi ?

Si tu investi selon la règle des 33%, que tu achète un premier bien rentable, tu vas pouvoir forcement enchaîner sur un second logement. Ainsi de suite pour un troisième logement, un quatrième etc…
Quand on voit ça, on ressent l’impression de pouvoir investir de manière infini. En effet, comme on gagne de plus en plus d’argent, cela va augmenter notre capacité de remboursement et par conséquent on pourra enchaîner 15, 20, 50, 100 lots sans s’arrêter puisque l’on sera gagnant à chaque fois.

Voila pourquoi on peut avoir cette impression de pouvoir acheter de manière illimité. Cependant les choses sont un peu différentes.

D’abord, si tu te réfères à la règle des 33%, tu te rends bien compte que si tu achètes demain un appartement te rapportant 100€ de cashflow, cela ne suffira pas par rapport au volume de ton crédit.
Pour exemple, si à la base tu avait 1000€ de revenu, alors tu avais 330€ de possibilité d’endettement. Si demain tu obtiens un loyer de 500€ en plus tu seras à 1500€ de revenu. Cependant si on rajoute ton crédit associé, forcement, ton taux d’endettement baisse.
Cette situation n’est pas une vrai problématique pour les banques. En effet, les banquiers préfèrent voir quelqu’un leur montrant qu’il sait quoi faire avec l’immobilier même avec un taux d’endettement un peu juste plutôt que de voir quelqu’un avec un taux d’endettement assez large mais qui ne maîtrise pas son sujet.

Lisez aussi :  Quelle durée de crédit choisir pour tes investissements ?

Les choses sont un peu plus complexe que décrit précédemment. Pour te l’expliquer, je vais te raconter l’histoire d’Anaïs, membre de « vivre de l’immobilier ».

Elle a beaucoup enchaîner, en effet, elle est maintenant à son 13ème lots. Malgré cela, elle vient de recevoir le refus de plusieurs banques.
On dit souvent que le premier investissement est le plus difficile. C’est vrai, il faut d’abord montrer à la banque que l’on sait faire et pour cette raison, le premier investissement est souvent le plus difficile.

Toutefois, il existe plusieurs étapes. La première est bien sur le faite de passer à l’action et d’obtenir son premier financement. Selon la nature de ton projet, tes revenus etc. les choses seront différentes (Je t’invite à aller voir ma vidéo sur les 5 raisons de refus de prêt).

Or il existe aussi d’autres étapes. Pour reprendre l’exemple d’Anaïs, elle a fait plusieurs fois de petites lots. Désormais, elle vise de plus gros projets, pouvoir acheter une dizaine de logements d’un coup. Mais la raisons pour laquelle les banques refusent de la financer est tout simplement son manque d’épargne.

On dit que l’on peut acheter tout et n’importe quoi avec des crédit à 110% mais ce n’est pas tout à fait vrai quand on commence à viser de gros projet nécessitant de gros budgets. Dans ce cas, les banques ont tendance à avoir peur, et sont dans l’état d’esprit de couvrir leur risque. Par conséquent, elles vont avoir tendances à faire plus attention, à demander un peu d’apport…

Il faut s’avoir qu’il est possible de rencontrer des blocages à un moment. Ce n’est pas parce que tu as toujours du cashflow positif que tu pourra forcement investir à vie 150 lots de manière linéaire.
Certaines problématiques vont s’opposé à toi. C’est à dire que si tu rentres dans pleins de copropriétés différentes, cela va te rajouter pas mal de travail.

Au bout d’un moment, on a l’envie d’acquérir des lots complets, d’acheter du volume, exactement comme Anaïs a souhaité le faire.

Cependant le reproche qui lui a été fait est le suivant : « Madame, vous n’avez pas assez de trésorerie », « le risque que l’on doit couvrir par rapport à votre investissement est trop compliqué », « vous venez nous demander une somme de 500 000€ mais il va nous falloir un apport ».

Lisez aussi :  Comment ne plus perdre les factures d'achat de tes Business ?

Or l’apport demandé est trop important vis à vis de son épargne actuelle. Le banquier prend donc peur face au restant d’épargne d’Anaïs si elle décidait de mettre cet apport (elle n’avait bien sur pas l’intention de mettre cet apport ayant conscience de la situation).

Ici, tu vois que c’est la trésorerie qui pose problème à la banque.

Pour pouvoir investir de manière quasi illimité, la clef va être la trésorerie. Te constituer une trésorerie qui soit vraiment conséquente, en adéquation avec les projet que tu souhaite mettre en place pourra te permettre d’obtenir l’accord de la banque.

Même sur un projet où tu es toi persuadé de la rentabilité, le banquier lui va être sur quelque chose de plus terre à terre et aura « peur » qu’il t’arrive quelque chose. Pour cette raison, il souhaitera avoir des garanties conséquentes.

En résumé, on peut acheter des biens à l’infini si on le souhaite mais pour cela, il va falloir posséder une véritable stratégie. En effet, la trésorerie par exemple va rentrer en ligne de compte.

Je n’en ai pas parlé dans cette vidéo mais tes stratégies sont aussi très importantes. Effectivement, il existe des stratégies permettant d’acquérir plus de capacité d’endettement comme par exemple la location courte durée, la colocation. Avoir du cashflow important sur une parti de tes biens permet de gonfler virtuellement l’ensemble de tes revenus locatif. Voila quelque chose qui est important pour les banques.
Si tu souhaite enchaîner, il est important d’avoir aussi des revenus alternatif. Ne pas tout quitter pour l’immobilier, car avoir des revenus autre signifie que tu aura des possibilités de pouvoir répondre aux banques avec ceux la en cas de problématique.

N’hésite pas à me transmettre dans les commentaires si toi aussi tu souhaites acheter le maximum de biens possibles. J’espère que cette vidéo t’as aidé à voir plus clair sur le nombres de biens que tu peux te permettre d’acheter à l’avenir.

Je te mets le lien vers les 5 piliers qui feront de ta location courte durée un carton.

A très bientôt ! Ciao.

 >> Bonus : Conférence en ligne gratuite <<

shadow-ornament

Souhaites-tu connaître les bases pour investir sans prendre de risque ?

Rien de plus simple, je t'offre le guide de l'investissement !

Télécharger le guide

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.