As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Dans le cadre d’une location de courte durée, il est plus facile de louer en haute saison qu’en basse saison. Ainsi, si tu souhaites développer ton activité hors saison, il est essentiel d’adopter une stratégie bien définie. Alors, si tu veux attirer un grand nombre d’invités dans ta résidence principale ou secondaire, découvre dans cet article comment améliorer ta location de courte durée en basse saison afin d’augmenter tes revenus locatifs.

Définis ta « basse saison »

Pour commencer, il est important de savoir définir sa période de basse saison. Il s’agit de la période de l’année où tu as le plus de mal à louer. Elle dépend généralement du type de bien et de l’emplacement de ta location. Si ton gîte se trouve par exemple à la montagne, cette période concerne principalement l’automne et le printemps et s’il est implanté près de la plage et de la mer, c’est en hiver que tu auras du mal à trouver des locataires. Si ta location est située dans une station balnéaire, la basse saison s’étend globalement de la mi-octobre à fin mars.

Par ailleurs, il ne faut pas limiter la notion de basse saison au lieu de location. En effet, un appartement haut de gamme et un gîte standard n’auront pas la même période creuse, même s’ils se trouvent sur un même territoire. Ainsi, plusieurs critères sont à prendre en compte pour définir cette période. En outre, il ne faut pas déterminer arbitrairement la basse saison de façon trop étendue. Dans certains cas, les événements locaux comme les festivals et les fêtes sont aussi à considérer. Bref, si tu loues une location depuis plusieurs années, il est sûr que tu disposes d’un historique des locations et c’est en fonction de cela que tu peux déterminer les dates et les saisons de basse saison. Après que tu aies bien défini les périodes de haute saison et de basse saison pour ta location, il est temps d’anticiper et d’adapter tes offres en conséquence.

Lisez aussi :  Comment booster votre location courte durée hors saison ?

Comment préparer une location saisonnière en basse saison ?

La basse saison est le moment idéal pour préparer ta location courte durée à l’accueil de tes invités pour le début de la haute saison. Pendant ce temps, il est important de faire un état de lieux, c’est-à-dire, de vérifier tout ce qui a trait à ta location de vacances, de surveiller tes concurrents et de définir les changements dans leur stratégie locative afin de l’adapter selon tes besoins. C’est aussi le bon moment pour revoir ton contrat de location en fonction des avis et commentaires de tes anciens clients, de la loi Alur et selon les attractions de la ville, de la région ou du pays.

Fais un grand ménage de printemps

C’est une étape essentielle, car la location meublée a besoin d’entretiens réguliers si tu ne veux pas effectuer de grosses réparations. Généralement, un nettoyage global d’une location saisonnière prend du temps, c’est pourquoi il est conseillé de le faire en basse saison. Pour réaliser ce grand ménage, il est essentiel de vérifier et de nettoyer tous les recoins de votre location :

  • Les espaces cachés derrière les appareils.
  • L’intérieur des tiroirs.
  • Les conduites de climatisation.
  • Etc.

Mets à jour les équipements

Pour attirer le maximum de visiteurs dans ta location en basse saison, tu dois faire quelques aménagements. Par exemple, si ta basse saison est l’hiver, tu dois ajouter d’autres appareils comme les chauffages d’appoints, des couettes ou des couvertures supplémentaires et si c’est l’été, tu peux proposer d’autres équipements comme des parasols ou des services supplémentaires comme des bains de soleil ou même des massages !

Pour savoir comment améliorer ton bien locatif, il suffit de te mettre à la place de tes locataires et réfléchir aux équipements que tu aimerais obtenir dans ta location de vacances. Pour faire la promotion de ton gîte, tu peux insérer les photos de ces nouveaux équipements dans la publicité de ton logement. Cela rassurera et attirera tes futurs locataires. En plus des équipements nécessaires au quotidien, tu peux aussi miser sur les équipements qui offrent plus de confort comme le jacuzzi et le hammam. Ces derniers vont donner un caractère luxueux à ton logement et ils feront sûrement bondir ton taux de location !

Lisez aussi :  Ce qu’il faut savoir sur le contrat de location saisonnière

Propose des offres packagées

Il est important d’adapter les prix pour attirer les vacanciers pendant les périodes creuses. Toutefois, pour éviter de trop baisser les nuitées de tes baux de location, opte pour des petits cadeaux. Tu peux par exemple proposer des repas gratuits, des coupons de réduction ou des entrées gratuites dans les musées ou les lieux touristiques de la région. Pour mettre en place des offres packagées dans ton contrat de bail, rappelle-toi les activités de tes précédents locataires, entre autres ce qu’ils ont apprécié pendant leur séjour dans ta location. Ensuite, contracte des partenariats avec les prestataires que tu souhaites inclure dans ton pack afin de négocier des réductions. Cette stratégie est un bon moyen pour maintenir ton prix de location en basse saison.

Augmente la visibilité pour attirer le plus de visiteurs

Effectivement, il ne sert à rien de mettre en place toutes ces améliorations de ton bien immobilier si personne ne voit tes efforts. Heureusement, il est plus facile de faire la promotion de ta location avec l’évolution des technologies. Par ailleurs, le meilleur moyen de rendre visible ta location, c’est de contacter directement tes locataires. Pour ce faire, n’oublie pas d’anticiper pendant la haute saison, c’est-à-dire de récupérer les coordonnées de tes clients pendant leur séjour. Faites-leur part de tes projets d’aménagement en basse saison et lorsque c’est fait, n’hésite pas à leur envoyer un mail et des photos pour leur parler de ton offre. Si tu disposes d’une page Facebook, invite tes locataires à s’y inscrire. En effet, c’est un canal de communication efficace qui te permet de contacter plus facilement les personnes qui te connaissent. Sache que dans le cadre d’une location saisonnière, il est 10 fois plus facile de faire revenir un locataire que de chercher un nouveau client.

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.