As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Sommaire

Le marché de l’immobilier en chute libre ?

Tu retrouveras ci-dessous le résumer de cette vidéo  :

Salut, c’est Loïc. Je suis ravi de te retrouver aujourd’hui pour cette nouvelle vidéo. On va parler du déconfinement et de ce qui s’est passé depuis quelques jours. Je te dirais les premiers retours que j’ai eus, que ce soit d’agents immobiliers ou de personnes professionnelles dans le domaine.

Nous ferons aussi un petit point sur la situation et sur ce qu’il risque d’arriver dans les prochaines semaines au niveau du marché immobilier. Je sais que ça intéresse beaucoup de personnes, alors je voulais te faire cette vidéo.

Aujourd’hui, on parle du déconfinement et de l’immobilier en général.

Tu vas voir que j’ai eu raison de ne pas miser sur un marché immobilier dès l’instant où on allait sortir du confinement. J’ai discuté avec pas mal d’agents immobiliers, pour voir ce qu’ils pensaient de tout ça et voir les bonnes affaires qui se présentaient à nous. Je vais t’expliquer les premiers retours que j’ai eus. Aussi, n’hésite pas à me dire les retours que tu as eus, même si tu es un agent immobilier. En tout cas, tu verras que les choses ne sont pas comme beaucoup le pensaient. J’ai eu énormément de gens qui m’ont dit que ça allait être l’apocalypse de l’immobilier, que les choses allaient dégringoler.

Personnellement, ma position était simple, c’est le fait que l’on n’a pas de boule de Crystal.

L’idée est qu’il ne faut peut-être pas trop miser sur un marché baissier tout de suite. Je vais te partager tout ce que j’ai constaté jusqu’à maintenant.
D’abord, je voulais revenir sur une étude que j’ai partagée avec mes abonnés. D’ailleurs, si tu n’en fais pas partie, tu peux être sur cette liste en t’inscrivant à une de nos sessions de formation.

Lisez aussi :  Stripe ou Paypal ? — Avantages et Inconvénients

J’ai partagé une étude qui montrait qu’après ce déconfinement, il y aurait une grosse confiance.

Plusieurs personnes disaient d’attendre de voir ce qui aller se passer.

Cependant, il y avait quand même 70 % des personnes qui avaient un projet avant le confinement qui disait que cela ne serait pas remis en cause par la suite. 50 % des personnes interrogées disaient qu’ils allaient mettre en route leur projet dès l’instant où le confinement allait être levé, soit un acheteur sur 2. Ensuite, cette étude montrait que 91 % des personnes interrogées qui disaient avoir un projet avant le confinement affirmaient qu’ils allaient certainement le réaliser dans le courant de l’année.

Donc, cela montre bien que le marché est relativement présent au niveau des acheteurs.

Ensuite, au niveau des vendeurs, pas mal d’annonces ont été faites au sujet de biens qui auraient dû être mis en vente pendant le confinement et qui par conséquent ne l’ont pas été. Il y a eu un certain volume de biens remis sur le marché. Donc dans l’ensemble, tout s’équilibre.

Mon premier reflex a été de dire que peut-être que nous allons avoir une petite baisse juste après le confinement.

En effet, il peut y avoir un peu plus de vendeurs et des acheteurs qui ne soient pas tout à fait au rendez-vous dès le redémarrage. Mais finalement, les choses se passent différemment.

J’ai échangé avec plusieurs agents immobiliers, et aujourd’hui des gens qui n’étaient pas très présents sur le marché avant le COVID le sont aujourd’hui. C’est-à-dire que des gens ont vu ce qui s’est passé en bourse, c’est-à-dire la baisse importante qui a eu lieu. C’était un véritable coup de massue, que ce soit les bourses américaines ou européennes. Même si là actuellement, ils sont en rebond au moment où je fais la vidéo, ils ont quand même vu cette baisse importante. Dans l’ensemble, leur portefeuille n’est pas revenu au niveau initial.

Ces personnes ne sont pas forcément confiantes sur l’avenir de la Bourse.

Je les comprends, c’est aussi mon cas. Cependant, avec les banques centrales, plein de choses se passent qui permettent de garder des marchés assez hauts. Mais aujourd’hui, je ne suis pas très confiant à ce niveau-là. Donc, ces personnes se disent que l’immobilier est une valeur refuge. Ils se disent que c’est une valeur dans laquelle ils peuvent investir aujourd’hui et qui ne perdra peut-être pas autant de valeur, et dévaluera moins rapidement s’il devait y avoir une dévaluation. Donc, sur tout ce qui est immeubles de rapport, il y a une concurrence assez importante dans beaucoup de grandes villes.

Après, beaucoup de gens ont profité du confinement pour se former afin de passer à l’action après celui-ci.

Des gens que j’ai eus en contact m’ont dit avoir signé des compromis juste avant le confinement, et m’ont dit avoir profité des allongements des délais.

Ce qui se passe, c’est que des gens ont profité de ça pour annuler, à cause du fait qu’ils pensaient que l’immobilier allait baisser. Ils préféraient attendre et profiter de cette baisse.

Lisez aussi :  Comment devenir rentier en 365 jours en partant de zéro?

Au final, je pense que dans les semaines à venir, la baisse ne va pas être au rendez-vous.

Du fait de tous ces acheteurs qui sont sur le marché et qui veulent acheter, notamment toutes ces personnes qui préfèrent placer de l’argent. De plus, pour avoir discuté avec plusieurs amis qui avaient des immeubles potentiellement à vendre, ils m’ont dit qu’ils ne mettaient pas à vendre aujourd’hui, parce qu’ils ne savaient pas dans quoi remettre le cash.

Ils me disaient qu’ils préfèreraient conserver et voir ce qui se passe.

Nous sommes sur quelque chose qui n’est pas écrit à l’avance, ce n’est pas toujours évident que les crises aient des conséquences sur les marchés. Ce n’est pas parce qu’il y a plus de chômeurs aux États-Unis et de problèmes qui arrivent, que l’immobilier va suivre la bourse et baisser, ce n’est pas forcément comme cela que ça se passe. Si on reprend ce qui s’est passé en 2008/2009, on a eu des baisses à cette époque, mais on a eu des baisses de l’ordre de 10 %, parce que le marché avait été maintenu par tout un tas d’acheteurs qui voulaient placer de l’argent de la même manière.

Je ne suis pas en train de dire que cela va monter, car je pense que le marché dans certaines grandes villes est peut-être trop haut aujourd’hui.

En bref, je voulais te rappeler la façon dont tu dois voir les choses. On se dit souvent qu’il faut attendre, car le marché baisse, ou qu’il faut acheter, car le marché monte. Mais pour moi, on ne doit pas aborder l’immobilier de cette manière-là.

Il faut que tu te demandes si aujourd’hui, l’affaire que tu as en face de toi est une bonne affaire, si tu es rentable, si tu gagnes de l’argent avec.

Si oui, alors il n’y a pas de raison de remettre cet achat à demain. On voit là des gens qui ont fait ça, qui avaient trouvé une bonne affaire avant le confinement, et qui finalement ont annulé leur compromis. Ils ne sont pas à l’abri que dans les semaines à l’avenir, l’inverse se passe et que le marché monte. Et si le marché monte, ils auront perdu plusieurs mois avant de pouvoir réellement s’atteler à ce qu’ils voulaient faire.

Il faut se dire que si on fait des achats rentables, si on gagne de l’argent sur ses investissements, c’est toujours le bon moment pour saisir les bonnes affaires.

Voilà, si tu veux que j’aille plus loin, dis-le-nous dans les commentaires.

N’hésite pas à le faire, dis-nous ce que tu voudrais que l’on fasse. On a aussi beaucoup de formats que l’on va lancer, des choses sympas pour parler à la fois d’immobilier, mais pas que ! Tu verras tout ça en temps voulu.

Je te dis à très bientôt pour de nouvelles vidéos !



Abonne toi en cliquant sur le bouton ci-dessous et ne manques aucune de mes vidéos :

S'ABONNER

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.