As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Le business immobilier est aujourd’hui un secteur en pleine expansion du fait de sa grande rentabilité. En la matière, l’activité la plus pratiquée demeure la location saisonnière. La plupart de ceux qui font affaire dans ce domaine réfléchissent sur la question de savoir par quelles manières peuvent-ils attirer un maximum de clientèle pour générer des revenus locatifs élevés. Bien que les profits économiques soient le but ultime de la location meublée, faire de l’écotourisme incite également plus de voyageurs à venir. Alors, si tu comptes bénéficier d’un supplément de revenus tout en te souciant de réduire ton empreinte carbone, je te conseille de mettre en œuvre certaines astuces.

Une location de courte durée en faveur de la protection de l’environnement : quels avantages ?

Tout porte à croire qu’il n’est pas possible d’harmoniser la préservation de l’environnement et celle de la rentabilité d’une activité commerciale, en l’occurrence la location saisonnière. Pourtant, cette conciliation est tout à fait faisable, voire profitable à son initiateur. En plus de cela, une attitude écoresponsable ne peut qu’être bénéfique pour ton portefeuille, puisque tu vas employer des matériels qui consomment moins d’énergies et d’eau. Ce qui te fera économiser pas mal d’argent. Parallèlement, opter pour une politique de développement durable te permet d’apporter, ne serait-ce qu’un peu, ta contribution dans la lutte contre le réchauffement climatique dans le monde.

Ton comportement écoresponsable ne profitera pas uniquement à ton portefeuille, mais aussi et surtout à ton bien-être et à celui de ton entourage. Cela signifie que si tu te soucies de l’aspect écologique de ton immeuble à louer, cela est bénéfique pour ta santé et celle de ton hôte. Par ailleurs, étant un fervent écologiste, tu vas pouvoir l’influencer pour qu’il puisse adopter, à son tour, une conduite exemplaire tout comme la tienne.

L’écoresponsabilité du propriétaire : un excellent moyen pour défendre l’environnement

Le respect de l’environnement dans la location saisonnière commence par des actions venant de ta part. À cet égard, tu dois faire bénéficier à ton locataire des équipements obligatoires selon la loi Alur qui, en plus de lui permettre la satisfaction de ses besoins (cuisiner, ranger, se reposer, se laver, etc.), n’altèrent pas l’environnement. Pour ce faire, il faut pour ton immeuble :

  • Acheter des appareils électroménagers à faible consommation (un chauffage peu gourmand en énergie, des plaques de cuisson en fonte et non des plaques électriques classiques)
  • Se pencher pour l’usage des ampoules écoénergétiques afin de diminuer jusqu’à 80 % la consommation d’électricité.
  • Changer de fournisseur d’électricité ou utiliser des énergies renouvelables (comme des panneaux solaires ou si possible des éoliennes), au lieu des énergies nucléaires.
  • Réduire le recours au plastique en offrant à tes clients des paniers en bois ou bien des sacs en papier pour leurs courses.
  • S’orienter vers des produits naturels pour le ménage (tu dois éviter l’emploi des matières chimiques quand tu nettoies ton appartement).
Lisez aussi :  Mettre une résidence secondaire en location de courte durée

Par ailleurs, ton attitude écologiste ne doit pas uniquement avoir comme préoccupation l’intérieur de ton domicile à louer, mais également l’extérieur de celui-ci. Alors, si tu as un jardin, je te propose d’y planter des végétaux qui peuvent s’adapter au climat de la région pour qu’ils n’absorbent pas trop d’eau. Le recours à des engrais chimiques et aux insecticides est également à éviter afin que les abeilles puissent polliniser les fleurs. Si le logement que tu loues en bail de courte durée possède une piscine, tu dois mettre à l’abri des endroits trop exposés au soleil et aux intempéries les outils utiles à son entretien pour ne pas altérer l’environnement.

Inciter le locataire à adopter un comportement écologique : comment faire ?

Bien évidemment, si ton objectif consiste à effectuer une activité de location meublée préservatrice de la nature, ton hôte doit également avoir une initiative écoresponsable. Ainsi, tu dois le conscientiser de l’importance de mener un mode de vie « vert ». Concrètement, il faut que tu lui montres comment mettre en pratique ta démarche écologique. Dans ce cas, incite-le à consommer moins d’énergies et d’eau grâce à des actions comme :

  • Éviter de laver les linges tous les jours pour économiser l’eau.
  • Éteindre les lumières dans les pièces où il n’y a personne, débrancher et ne pas mettre en veille les appareils électriques en cas de non-usage pour diminuer la quantité d’électricité consommée.
  • Activer le mode éco du lave-vaisselle.
  • Ne pas se servir d’un sèche-linge et opter pour le séchage à l’air libre.
  • Recycler les déchets.
Lisez aussi :  Techniques de Négociation : Gagner 50 000 € en une journée !

Pareillement, même si répondre aux désirs de ta clientèle est plus que primordial, je te conseille néanmoins de ne mettre à sa disposition que les équipements dont elle a réellement besoin, comme un téléviseur sans console de jeux ni box TV, des appareils électroménagers incluant une micro-onde, un réfrigérateur, un lave-linge, un chauffe-eau, mais sans machine à café, ni four, ni bouilloire.

Afin de manifester ta courtoisie envers ton vacancier durant son séjour dans ta location meublée, il n’y a rien de mieux que de lui suggérer d’effectuer la visite de formidables sites touristiques, ou bien des restaurants où il pourra profiter du plaisir gastronomique de la région. S’il choisit une bicyclette comme moyen de transport pour se rendre dans ces lieux, non seulement il fera du sport gratuitement, ce qui est bon pour sa santé, mais, conjointement, cet acte est plus écologique que de rouler dans une voiture. En même temps, cela lui fera économiser de l’essence. Et, s’il n’aime pas les moyens de locomotion à deux roues, comme le vélo, tu peux aussi lui suggérer de prendre un bus ou de marcher.

En outre, lorsqu’il fait ses courses, suggère-lui d’acheter des produits locaux et totalement bios.

Entretenir un logement à louer de manière écologique : quels inconvénients ?

Il faut que tu saches que mettre en bail une résidence principale ou secondaire (pour rappel, pour mettre en location saisonnière ta résidence secondaire, tu dois faire une demande de changement d’usage auprès de la mairie et vérifier que le règlement de copropriété ne s’y oppose pas) respectant les éthiques environnementales n’a pas que des avantages, notamment sur le plan financier. En effet, opter pour des équipements qui consomment peu d’énergie s’avère plus cher par rapport aux matériels ordinaires. De plus, si tu comptes véritablement bâtir une maison purement écologique pour un mode de vie « vert », tes dépenses augmenteront de 20 % comparées à celles pour la construction d’un immeuble classique. Toutefois, je peux t’assurer que l’écoresponsabilité associée à la location de courte durée est un investissement à très long terme, au niveau financier, environnemental et sanitaire.

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.