[headline style= »18″ font_style= »normal » font_spacing= »-2″ font_shadow= »none » align= »center » headline_tag= »h1″]

Doit on investir dans
les locaux commerciaux ?

[/headline]

Tu retrouveras ci-dessous le contenu de cette vidéo :

Avant toute chose, je t’invite à t’abonner à la chaîne. Tu rejoindras ainsi des milliers d’investisseurs qu’ils ont déjà fait. Pour cela tu as juste besoin de cliquer sur le bouton s’abonner présent dans la vidéo mais aussi au bas de cette page.

Ici en général, on parle beaucoup de meublés, d’investissement dans la location d’habitation. En revanche on a jamais parlé de locaux commerciaux. Une question m’a été posée il y a peu : « Que penses-tu des locaux commerciaux ? »
Actuellement, je suis en négociation dans local commercial. J’espère que cette négociation aboutira. Ainsi je pourrais te présenter un investissement comme celui-ci sur cette chaîne.

Doit-on investir dans les locaux commerciaux ?
Pour commencer je vais te présenter les spécificités d’un local commercial. En effet, on ne va pas être sur le même genre de « beau ». Aussi nous n’allons pas être sur la même cible. Cela changera un peu la donne par rapport à ce qu’on a l’habitude de faire et de voir sur du meublés classique, location classique.

Deux notions importantes à connaître :

  • Le droit au bail
  • Les murs

Le droit au bail ou le pas de porte, sont des frais que tu vas devoir régler à fin d’accéder à un local commercial.
Les murs, c’est tout simplement les murs de ce local.

Dès lors où tu es commerçant, tu peux être amené à payer un droit au bail afin de pouvoir rentrer dans un local vide. Ou bien, à payer un pas de porte si tu rachète une activité. Si tu reprends le bail derrière un autre commerçant par exemple. Une notion que l’on ne retrouve pas dans un investissement plus classique. En effet un locataire n’a rien d’autres à te donner aucune caution.

Lisez aussi :  Investissement Locatif comment ils ont financé 800 000 € en 2 ans

Ici il y a quelque chose en plus : un droit au bail.

Pour ce qui est de la notion des murs, c’est tout simplement les murs dont tu es propriétaire. On se penchera surtout là-dessus, l’acquisition de ses murs.

Une fois propriétaire des murs du magasin, tu auras trois types de ??beau?? possible réalisé auprès de ton locataire.
Tout d’abord, tu vas avoir ce que l’on appelle un bail commercial (bail 369).
C’est un bail qui a une durée de neuf ans, avec des possibilités de sortie tous les trois ans pour le locataire.
Ensuite tu peux faire un bail précaire, qui aurait une durée maximum de trois ans mais engagera un peu moins le bailleur et le locataire.
Enfin tu as ce que l’on appelle le bail professionnel, plus adapté à des professions libérales par exemple.

Le point positif avec l’acquisition de murs commerciaux, c’est qu’en général une très belle rentabilité. Pourquoi ?

Il y a moins de personnes intéressées par ce type d’investissement. Un peu comme les immeubles de rapport ou tu auras essentiellement des investisseurs.
On va beaucoup plus parler de rentabilité avec des murs commerciaux.
Ces rentabilité, vont être relativement importante.

Deuxième point positif, en tant que propriétaire de mur, ton entretien sur ce bien va se limiter aux gros œuvres.
Pour résumer, tu dois avoir un bon état des murs, en bon état de la toiture, des fondations. Tout ce qui sera entretien intérieur, dans 9 cas sur 10, tu n’auras pas à réaliser d’entretien spécifique.

Maintenant nous allons entamer les point négatifs. Il y en a quelques uns, cependant, c’est aussi pour cela qu’il y a une bonne rentabilité avec les locaux commerciaux.
Il faut faire attention notamment au type d’activité que tu vas introduire dans ton local commercial. Et pourquoi ?
Pour exemple, si demain tu souhaites installer un restaurant dans ton local commercial, il te faudra installer des cuisine, faire de grosses transformations sur ton bien. Forcément, il va être plus compliqué de retransformée l’activité par la suite. De plus si l’activité de restauration n’est pas très rentable dans le secteur de ton bien cela peut posé problème pour relouer ton bien par la suite.

Lisez aussi :  Location Saisonnière : Une astuce pour gagner 350 € par an facilement

Deuxième chose : la personne qui aura ton bail va devenir propriétaire de celui-ci. En clair, elle va avoir le droit de céder son bail à quelqu’un d’autre. Sur le bail rédigé, il faudra faire attention notamment à limiter certaines activités.

Théoriquement, il est possible de résilier le bail dans mauvais payeurs. Néanmoins, dans le cadre d’une société, il est possible de rencontrer des cas plus compliqué.
Le cadre d’un redressement judiciaire par exemple. Il peut arriver qu’une société ne fonctionne pas comme elle avait prévu et ce mettre dans cette situation. Par conséquent, la procédure d’expulsion du bien sera bloqué. Les dettes contractées de la part de la personne qui loue le bien le sera également.

Voila les raison pour lesquelles on peut avoir de grosses rentabilité. Toutefois, se lancer dans ce type d’investissement nécessite d’avoir toutes les cartes en main.
Il est rare que ce genre de situation arrive. Mais il ne faut pas oublier qu’elles peuvent arriver.

J’espère que cette vidéo t’aura permis d’aller un peu plus loin sur l’investissement de locaux commerciaux. N’hésite pas à me dire dans les commentaires si tu as investi dans ce genre de locaux ou si tu souhaites le faire à l’avenir. Comme d’habitude si tu as aimé cette vidéo, je te laisse me le faire savoir, si tu ne l’as pas aimé aussi. N’oublie pas de télécharger ton bonus les cinq piliers de la location courte durée.
A bientôt !

 >> Bonus : Conférence en ligne gratuite <<

[divider style= »1″]

Souhaites-tu connaître les bases pour investir sans prendre de risque ?

Rien de plus simple, je t’offre le guide de l’investissement !

[button_1 text= »T%C3%A9l%C3%A9charger%20le%20guide » text_size= »24″ text_color= »#000000″ text_bold= »N » text_letter_spacing= »0″ subtext_panel= »N » text_shadow_panel= »N » text_shadow_vertical= »0″ text_shadow_horizontal= »0″ text_shadow_color= »#ffff00″ text_shadow_blur= »0″ styling_width= »25″ styling_height= »20″ styling_border_color= »#000000″ styling_border_size= »1″ styling_border_radius= »6″ styling_border_opacity= »100″ styling_gradient= »N » styling_shine= »Y » styling_gradient_start_color= »#ff9e00  » styling_gradient_end_color= »#ffa035″ drop_shadow_panel= »Y » drop_shadow_vertical= »1″ drop_shadow_horizontal= »0″ drop_shadow_blur= »1″ drop_shadow_spread= »0″ drop_shadow_color= »#000000″ drop_shadow_opacity= »50″ inset_shadow_panel= »N » align= »center » href= »https://sas.business-immobilier.fr/optin13528407?utm_source=Guide%20Site%20Web&utm_medium=Naturel&utm_campaign=Guide%20BI » new_window= »Y »/]

Leave a Reply

Your email address will not be published.