As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Comment déclarer sa location courte durée ?

Tu retrouveras ci-dessous le contenu de cette vidéo :

C’est un plaisir de te retrouver pour cette nouvelle vidéo ! Comment déclarer ta location courte durée/ saisonnière ? Nous allons voir tout cela en détails.

Avant de commencer, je t’invite à t’abonner à cette chaîne, ainsi tu rejoindras des milliers d’investisseurs qui l’on déjà fait. Pour ce faire, il te suffit de cliquer sur le bouton « s’abonne » qui est apparut dans la vidéo ou sur celui présent en bas de la page. J’ai laissé à ta disposition le guide de l’investissement, celui ci te permettra de débuter sereinement des investissements rentable.

Nous allons voir quelles sont les modalités, les choses obligatoires pour déclarer sa location courte durée. Aussi nous verrons les choses d’un point de vue plus fiscal.

Pour commencer, il faut bien distinguer plusieurs statuts :

– Celui dans lequel tu loues ta résidence principal (non traité dans cette vidéo)

Lisez aussi :  Coronavirus en location courte durée : Les aides disponibles

– Celui où tu loues à l’année ton ou tes biens

Quand tu loues à l’année, la première à faire est de questionner la commune dans laquelle tu souhaites réalisé cet/ces appartements. Pourquoi ? En France, il a été instauré des zones dites « tendues ». Dans ces dernières où il est plus difficile d’obtenir un logement, des règles plus spécifiques ont été instauré. Le meilleur moyen de savoir si c’est le cas est donc d’appelé ta mairie et de leur expliquer ton projet. Ainsi tu connaîtras les modalités et si il y en a des particulières.

Ensuite, si tu n’es pas dans le cas d’une ville tendue, les choses vont ce dérouler comme suivant :

La première chose à réaliser est d’aller déclarer ton bien au niveau de la mairie. Tu auras alors un document à remplir, un CERFA. Ce document permettra à la mairie de prélevé sa taxe de séjour, de plus ton lien sera officiellement prévu à la location courte durée.

La deuxième va être de se déclarer fiscalement. Pour ce faire, il va falloir réaliser ce que l’on appelle le p0i. J’ai d’ailleurs fait une vidéo sur comment le remplir. Ce document te permettra d’obtenir le statut de loueur en meublés. En effet la location courte durée est cadré de la même manière.

Lorsque tu fais de la location meublé à l’année, tu as le statut LMNP ou LMP suivant ton choix, ton chiffre d’affaire etc.

Puis quand tu fais de la location courte durée, tu bénéficie de ce même statut.
Après avoir effectuer ces deux opérations, tu auras la possibilité de pouvoir louer. Ce sont les deux notions importantes à faire pour être dans les clous au niveau de sa location.

Lisez aussi :  Calculer le Cash flow net net

Un dernier point important à vérifier : la copropriété

Cette copropriété peut en effet avoir établi des règles qui interdise la location en meublé, certaines formes de commerce ou encore qui vont indiqué que si on souhaite faire du meublé il faudra demandé autorisation à la copropriété en amont.
Je t’invite vraiment à vérifier cela avant même de commencer n’importe quel démarche.

Si tu achètes un ensemble de logements ou si tu a acheté une maison individuelle, tu n’aura pas de vérification à faire au niveau du règlement de copro.

J’espère que cette vidéo t’aura permis d’en savoir plus sur les déclaration à effectuer si tu souhaite faire de la location en courte durée. Je vais te mettre un bonus, les 5 piliers qui feront de ta location courte durée un carton.

A très bientôt !


Abonne toi en cliquant sur le bouton ci-dessous et ne manques aucune de mes vidéos :

S'ABONNER

 

shadow-ornament

Souhaites-tu connaître les bases pour investir sans prendre de risque ?

Rien de plus simple, je t'offre le guide de l'investissement !

 

Télécharger le guide

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.