As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Comment se déclarer auto-entrepreneur et profiter de l’ACCRE en quelques clics

Tu retrouveras ci-dessous le résumé de cette vidéo  :

Salut, c’est Loïc. Je suis ravi de te retrouver aujourd’hui pour cette nouvelle vidéo. Dans cette nouvelle vidéo, on va voir comment se déclarer en tant que micro-entrepreneurs. Cette vidéo fait suite à ma dernière vidéo. Je te parlais des statuts en Cesu, c’est du fait de payer en Cesu les personnes que tu utilises, que tu vas faire travailler pour tes locations courte durée automatisée. Je t’ai expliqué pourquoi ce n’était pas un statut qui était adapté, que ce n’était pas un mode qui était adapté à ça. Si ça t’intéresse, je te remets le lien de la vidéo pour aller la voir.

Dans cette vidéo, je vais t’expliquer en détail comment est-ce qu’on fait pour pouvoir se déclarer en tant que micro entrepreneurs. Ce qui est bien, c’est que tu pourras éventuellement fournir directement cette vidéo à tes prestataires qui, jusqu’à maintenant peut-être, voulaient que tu les payes aux blacks, ou que tu les payes en Cesu, pour qu’ils puissent se déclarer et te facturer facilement.

Être un micro entrepreneur.

On l’a vu dans la dernière vidéo, le statut micro entrepreneur est un statut qui est tout à fait adapté pour faire de la sous-traitance pour les locations courtes durées automatisées. C’est un statut qui permet d’émettre des factures que l’on puisse passer en charge et qui est très simple pour nous et pour le prestataire.

Si aujourd’hui, même toi, tu es prestataire et que tu souhaites facturer facilement tes clients, que ce soit sur la location courte durée ou sur totalement autre chose, tu vas voir dans cette vidéo comment est-ce qu’on fait pour pouvoir se déclarer comme micro entrepreneurs. Si tu fais de la prestation de services, ce qui est bien c’est que tu as à peu près 25 % de charge tout compris.

Par exemple, Si tu encaisses 100 à un client, tu donnes 25 à l’État et le reste c’est pour toi. Surtout, il n’y a pas de gros risques en termes de trésorerie puisque tu vas payer tes charges au moment où tu reçois l’argent à peu de choses près puisque les déclarations se font très rapidement après que tu as reçu l’argent. Ce n’est pas comme avec les impôts où tu as beaucoup gagné une année et on va te reprendre beaucoup à la fin de l’année, ça ne se passe pas du tout comme ça.

L’ACCRE, c’est quoi?

On va voir aussi dans cette vidéo ce qu’on appelle l’ACCRE, c’est une aide suivant ton statut. Si par exemple tu es demandeur d’emploi aujourd’hui, tu peux bénéficier de l’ACCRE quand tu crées une structure. Ce qui est bien c’est que ça va t’exonérer de 50% des charges que tu aurais payées sur cette activité. Si tu étais en prestation de services à 22%, tu ne vas payer que 11%, c’est quand même très positif et ça dure un an. Ça te permet de pouvoir te lancer en payant un peu moins de charges.

Le dispositif était encore un peu plus sympa jusqu’à fin 2019, on est en 2020 au moment où je fais cette vidéo et le dispositif s’est un peu allégé mais c’est bien qu’il reste toujours d’actualité, autant en profiter si tu fais partie des critères. On se rejoint tout de suite derrière l’ordi et je te fais voir clic par clic comment faire pour pouvoir te déclarer.

Comment faire?

Tu as un site qui s’appelle « autoentrepreneur.urssaf.fr », tu tapes ça dans Google, tu cliques sur « Accueil » et ensuite tu arrives sur l’accueil de ce site. Tu as quelque chose tout simple qui est : « Créer mon auto-entreprise », tu cliques dessus directement et tu as le gros bouton qui est ici : « Déclarer mon auto-entreprise », il n’y a pas plus simple. Ensuite, dans « Les nouveautés 2020 : effectuer votre demande d’ACCRE ». L’ACCRE ‘est à demander et envoyer juste après avoir fait ta déclaration donc tu peux cliquer pour télécharger ton document de demande d’aide à la création et à la reprise d’entreprise et tu as toute la notice pour en bénéficier.

Lisez aussi :  Learn Business #6 - Créer un business sur internet sans argent

Qui peut demander l’ACCRE?

On voit ici que si tu es demandeur d’emploi indemnisé, tu y as le droit. Si tu es demandeur d’emploi non indemnisé inscrit à Pôle Emploi au cours des 18 derniers mois, tu y as le droit. Un bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique, tu as le droit à l’ACCRE. Si tu es un jeune de 18 à 25 ans, tu y as le droit. Tu es une personne de moins de 30 ans qui est non indemnisée, donc la durée d’activité est insuffisante pour l’ouverture de droits à Pôle Emploi, ou bien tu es reconnu handicapé et tu as moins de 30 ans, tu y as le droit.

Si tu es un salarié ou une personne licenciée d’une entreprise en sauvegarde, redressement ou en liquidation judiciaire qui reprend l’activité de l’entreprise, ça devient un peu plus complexe mais tu y as le droit. Et les personnes ayant conclu un contrat d’appui au projet d’entreprise sous réserve qu’elles remplissent l’une des six conditions, ça c’est un peu plus compliqué, je vais t’en parler juste après. Personnes créant une entreprise implantée au sein d’un quartier prioritaire de la politique de la ville et bénéficiaire de la Prestation partagée d’éducation de l’enfant. En gros, si tu es demandeur d’emploi, demandeur d’emploi non indemnisé, bénéficiaire du RSA, jeune de 18 à 25 ans ou une personne de moins de 30 ans non indemnisée, d’office tu y as le droit.

Si tu n’es pas dans ces critères-là, que tu veux créer ton entreprise et que tu as un doute, je t’invite à joindre le centre de formalités des entreprises de la chambre de commerce de ta ville et elle va pouvoir t’indiquer si tu as le droit ou pas à l’ACCRE.

Les informations à remplir.

Ensuite, à remplir c’est très simple: nom, prénom, numéro de sécu… du classique. C’est ta déclaration relative aux demandeurs. En dessous, tu as la situation du demandeur donc là tu vas pouvoir mettre quelle est ta situation. Ici, tu vas avoir ton niveau de formation, tu l’indiques, motifs d’inscription au Pôle Emploi, qualifications du dernier emploi occupé, la date d’inscription. Tu attestes sur l’honneur, tu signes et c’est parti. Ça peut être envoyé à l’Urssaf.

C’est assez simple.

Je ne rentre pas trop dans le détail, on va surtout aller dans le détail de la « déclaration de micro entreprise », donc tu cliques, ça te charge la page. On va sélectionner un domaine. Le plus simple, tu peux avoir d’autres domaines si tu le souhaites parce que c’est encore un peu un domaine particulier, mais c’est de prendre « services divers ». Ensuite, tu vas cliquer sur le petit carré ici pour afficher toutes les activités du domaine, tu vas sélectionner une activité et on va descendre.

On va prendre, par exemple, on ne nettoie pas des hélicoptères, soit on va faire « entreprise de nettoyage », c’est possible, ça fonctionne, on a aussi « entretien de la maison et travaux ménagers » et on a « petits travaux de nettoyage » aussi, on peut se mettre là-dessus, c’est parfait.

L’activité que tu déclares n’est pas très importante en soit parce que de toute façon quand tu vas faire ta déclaration tu vas dire si c’est du service ou si ce sont des ventes de marchandises. Là, ce sera du service et ça décidera de ton taux. Si c’est ton activité principale, tu rentres juste ici ton code postal et ça va donner ta ville en dessous. Si c’est une activité complémentaire, tu coches « complémentaires ». Tu vas mettre diplômes et titres détenus. Une activité multiple: oui ou non? C’est-à-dire, si par exemple tu fais de la conciergerie et puis de la boulangerie etc., tu pourrais mettre « oui » et mettre les autres activités que tu réalises, sinon tu mais « non ». La personne, tu vas mettre « déclarant » et tu vas cliquer directement sur « suivant ». Accre

D’autres informations supplémentaires à remplir.

Ça te génère un grand document avec pas mal de petites choses à remplir mais qui sont finalement assez simples: nom de naissance, nom d’ usage, prénoms, nationalités, date de naissance, départements, communes, le domicile (ton adresse complète), est-ce que tu as un conjoint, marié ou partenaire lié à un PACS qui exercice une activité régulière dans l’entreprise : « oui » ou « non », en général on met « non ».

Lisez aussi :  La notion d'actifs / passifs de Robert Kiyosaki

Ensuite, « déclaration d’affectation du patrimoine », on ne coche pas. « Vous exercez votre activité à votre adresse personnelle, à une adresse professionnelle ou à une adresse de domiciliation », c’est en général à votre adresse personnelle si c’est dans le cadre de la location courte durée automatisée, de la sous-traitance.

On a ensuite le « début d’activité », tu mets la date à laquelle tu commences. Tu peux avoir déjà commencé et déclarer juste après. Si c’est saisonnier ou non, donc nous c’est « non ». On indique la nature, on met « autres », « préciser la nature » on va mettre « entretien d’appartements location courte durée » ou « meublé de tourisme ». « Les options versement », on peut soit le faire en mensuel ou en trimestriel, c’est le moment où on va payer. « Le numéro de sécu », on le remet. Est-ce qu’on exercice une autre activité: oui ou non, après on précise: salarié, salarié agricole, retraité ou autres. Le régime d’assurance maladie que l’on a, en général c’est soit régime général des salariés, régime agricole, non-salariés agricoles ou autres.

Ensuite, le régime fiscal :

Est-ce que c’est du BIC ou du BNC? Option pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu calculé sur le chiffre d’affaires ou les recettes, on va cliquer « oui ». Adresse de correspondance, on va remettre numéro de téléphone etc. Je demande à ce que ces informations enregistrées dans le répertoire Sirene ne puissent pas être consultées sur le site INSEE ni utilisées par des tiers, je te conseille plutôt de le cocher, ça évite d’être démarché. Ensuite le signataire, fait à, le, et il n’y a plus qu’à entrer tes coordonnées mail et le petit captcha et tu valides. Et à partir de là, c’est validé.

C’est aussi simple que ça.

C’est vraiment très simple à faire, c’est quelque chose qui prend finalement quelques minutes. Ce serait dommage de faire les choses aux blacks alors qu’on a la possibilité de se déclarer de cette manière-là que la personne puisse se déclarer de cette manière-là de façon à pouvoir te facturer, payer ses charges et tout le monde sera au carré. Egalement, ça te permettra de pouvoir déduire directement de tes factures.

Si tu as des questions autour de ça, si tu étais un micro-entrepreneur et que tu es tombé directement sur cette vidéo, n’hésite pas à nous mettre quelle est l’activité que tu souhaites lancer dans les commentaires. Ce sera toujours un plaisir de voir tout ce qui se lance, tout ce qui se fait et tout ce que les gens peuvent avoir comme idée parce qu’il y a énormément d’idées à avoir. Le statut micro-entrepreneurs, je trouve que c’est un excellent statut pour pouvoir tester facilement, même en étant salarié, le fait de lancer une activité.

Je te remercie d’avoir suivi cette vidéo jusqu’à la fin. Pour te remercier, je vais te remettre un lien dans l’écran de fin, si tu n’y as pas assisté. Je te mets les prochaines sessions de formation offertes, la nouvelle version 2020, pour apprendre à te créer des revenus grâce à l’immobilier, quelle que soit la situation actuelle, même en partant de zéro. Ça peut d’ailleurs être une très bonne idée pour entreprendre. On parle de sous-location professionnelle pour pouvoir louer avec les biens des autres. Tout est détaillé dans cette formation et surtout on est présent pour pouvoir répondre à toutes tes questions. Je te dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo.

Ciao



Abonne toi en cliquant sur le bouton ci-dessous et ne manques aucune de mes vidéos :

S'ABONNER

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.