As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

– Crise du coronavirus –
un entrepreneur n’attend jamais d’être sauvé par l’État

Tu retrouveras ci-dessous le résumer de cette vidéo  :

Salut, c’est Loïc, je suis ravi de te retrouver aujourd’hui pour cette nouvelle vidéo. C’est une vidéo dans laquelle je réagis à tout un tas de commentaires qu’on voit apparaitre en ce moment sur la chaine, et qui traduisent un mindset auquel il faut que tu fasses attention. On va parler de tout ça en détail !

Des personnes ont mis des commentaires sous des vidéos que j’ai postées, où je parlais notamment des aides et de ce qui était à notre disposition. Ces personnes trouvaient que l’état n’en faisait pas assez, ou qu’Airbnb et la banque n’en faisaient pas assez. On a reçu également beaucoup de mails à ce sujet.

Cet état d’esprit n’est pas forcément le bon.

Quand tu investis, il faut que tu aies une âme d’entrepreneur. Être entrepreneur, c’est partir avec un certain risque, des risques qui peuvent exister. Aujourd’hui, si la fiscalité est plus avantageuse pour les entrepreneurs, si on a la possibilité de gagner plus en tant qu’entrepreneur, c’est dû au fait que l’on prend des risques et que l’on crée la richesse.

Aujourd’hui, la richesse est créée par les entreprises. À partir là, même si l’état est là pour essayer de sauver au maximum les entreprises, il faut comprendre qu’en tant que chef d’entreprise, tu ne dois pas compter sur l’état. Si tu es salarié, tu comptes sur l’état pour les taxes, tu cotises pour le chômage et pour tout un tas de choses, donc tu comptes sur l’état pour te sauver. Alors qu’en tant qu’entrepreneur, ce n’est pas le cas. Le but est de te créer ta propre sécurité. Des gens m’envoient des messages en disant que leur retraite ne sera pas payée, ou qu’ils n’auront jamais de grandes augmentations, donc que c’est pour ça qu’ils veulent faire de l’immobilier.

À côté de ça, quand on a une crise, tout le monde attend que l’état nous sauve.

Mais l’état est incapable de sauver tout le monde, même si les décisions prises sont dans cet état d’esprit. Mais logiquement, si tu fais les choses bien, tu peux t’en sortir. Le premier module quand les gens rejoignent mes programmes concerne l’épargne, il faut mettre de l’argent de côté ! C’est ta capacité à survivre qui va faire que tu vas t’en sortir.

Lisez aussi :  Comment déclarer ton Meublé aux Impôts - Formulaire P0i

J’ai monté ma première entreprise à 24 ans, et je n’avais pas du tout conscience de ce que je t’explique là. Je l’ai emmené relativement haut puisqu’elle est montée au-dessus de 1 million de chiffre d’affaires par an, assez rapidement. Mais c’est une entreprise que j’ai dû fermer au bout de 4 ans, parce que je n’avais pas pris en compte ces données, je n’avais pas pris en compte le fait qu’il y avait des moments où cela pouvait tourner.

Tu as beau avoir le meilleur business du monde, tu auras des passages à vide.

Là, c’est le cas. La baisse est énorme, mais ça aurait pu être autre chose, ça peut être également une crise passagère qui ne soient que dans ton domaine. L’année dernière, une usine a pris feu dans une ville où j’ai des Airbnb, qui a fait qu’on n’avait presque rien pendant quelques semaines. Si je n’avais pas eu ce cash de côté, cette âme d’entrepreneur, je ne serais plus là. Je me dis que je vois à long terme, j’ai de la trésorerie devant moi, et si je n’avais pas eu ça, je ne serais pas là.

En économie, il y a la destruction créatrice.

Dans le genre de moment comme maintenant, des gens n’ont pas prévu les choses. Peut-être que c’est ton cas, que tu n’as pas mis d’argent de côté et que ce sera compliqué pour toi en ce moment. Ceux qui l’ont fait resteront après la crise, parce qu’ils auront de quoi passer cette crise.

Il y a plusieurs années, un de mes boss qui avait plus de 1000 salariés m’avait dit qu’il s’était toujours enrichi davantage pendant les crises. Comme il avait du cash, toutes les entreprises qui en avaient moins se retrouvaient dans des positions très compliquées, alors il rachetait des boites, reprenait des parts de marché. Même si la première phase des crises est toujours difficile, du fait que le chiffre d’affaires diminue, il y a toujours une phase où c’est meilleur, où ceux qui étaient les plus solides repartent le plus rapidement.

Je veux attirer ton attention sur le fait qu’il faut arrêter de penser en mode « aide ».

Tant mieux si tu as le droit à quelque chose, mais prends-le comme une aubaine, pas comme le fait qu’ils ne t’en donnent pas assez. Demande-toi comment tu peux avoir plus de revenus, avoir plus de possibilités d’entrée d’argent après cette crise. Demande-toi comment tu vas mettre en place des choses sur le long terme, des choses qui vont te permettre de mettre de l’argent de côté.

En ce moment, c’est la bourse. Là, vu les courbes de chômages aux États-Unis, je te remettrai la courbe d’évolution, on se dit que ça ne pourra pas aller mieux sans rien faire. Plein de gens commencent à rentrer en bourse en pensant que c’est le bon moment. Mais moi, ce n’est pas le moment où je rentrerais en bourse. Je me trompe peut-être, des gens viendront me le dire sous la vidéo, mais j’applique un principe de précaution. On n’est pas sortie du confinement, tant qu’on n’a pas de vraie visibilité, c’est trop tôt pour rentrer.

Lisez aussi :  Louer en Courte Durée à Distance

Tout le monde s’intéresse à cet objet brillant qui est la bourse.

Mais après cette crise, la bourse va reprendre de façon plus classique, il y aura peut-être des très belles montées de fois 2 ou 3 en l’espace de 2 ans, mais ce n’est pas ça qui va te créer des vrais revenus, et qui va te faire avoir une grosse masse de cash de côté pour ne pas te retrouver dans la même situation.

Si là, tu as du cash dispo, tant mieux, tu vas pouvoir le mettre en bourse et faire multiplier par 2 ou 3. Mais des entreprises seront moins bien, alors c’est peut-être le moment d’entreprendre, des boites vont être à racheter à des prix intéressants, peut-être que des structures vont mettre la clé sous la porte et se retrouver dans une situation particulière.

C’est plutôt là où j’ai envie de t’emmener. Regarde ce que tu pourrais faire pour mettre en place des revenus, afin de ne plus jamais te dire ce que tu te dis aujourd’hui, que tu n’es pas assez aidé. Des gens salariés se disent qu’ils n’ont que 84 % de leur salaire, et que c’est la raison pour laquelle ils veulent se former à l’immobilier. C’est la bonne mentalité à avoir. Par contre, si tu te dis que tu as touché que 84 % et que ce n’est pas suffisant, tu n’as pas la bonne mentalité. C’est déjà bien de pouvoir toujours 84 % de ton salaire.

Aujourd’hui, aux États-Unis, plein de gens qui n’ont pas attendu que l’état leur vienne en aide.

Donc eux vont avoir l’aide en plus et ils ressortiront bien plus gagnants de cette crise que tous les autres.

J’espère que cette vidéo aura été comprise et que le message sera passé dans le bon sens. Je voulais attirer ton attention sur le fait de créer des revenus, et l’importance d’avoir du cash du côté, et de ne pas réfléchir en assisté, mais plutôt en tant qu’entrepreneur.

Si tu veux aller plus loin, je te mets dans l’écran de fin quelques sessions de formation qu’on organise, qui te permettront de voir plus facilement les vraies opportunités immobilières qui vont s’offrir à nous, et surtout des stratégies qui marchent depuis très longtemps.

Je te remercie d’avoir suivi cette vidéo, à très bientôt pour de nouvelles vidéos.



Abonne toi en cliquant sur le bouton ci-dessous et ne manques aucune de mes vidéos :

S'ABONNER

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.