As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Coronavirus et Confinement :
L’avenir de l’immobilier et de la location courte durée

Tu retrouveras ci-dessous le résumer de cette vidéo  :

Salut, c’est Loïc. Je suis ravi de te retrouver aujourd’hui pour cette nouvelle vidéo.

Dans cette nouvelle vidéo, on est chez moi pour faire une vidéo un peu particulière. Ça fait 5 jours qu’on est confinés lorsque cette vidéo est tournée.

Aujourd’hui, je voulais te faire cette vidéo pour te donner mon ressenti, mon avis par rapport à la situation, et voir quel plan d’action prendre par rapport à tout ça.

J’ai lu des choses très diverses, que ce soit sur la crise sanitaire ou économique, et aussi plein de choses concernant la location courte durée. Ce sera une vidéo plus longue avec un format différent, et qui je l’espère, te plaira. L’objectif est de parler de ce dont tu as envie, de me donner des idées, afin que je puisse intervenir dessus pendant la période de confinement. Pour ça, je vais t’inviter à me laisser en commentaire les prochains sujets que tu veux que je traite, les choses dont tu voudrais que je parle.

J’ai vu que des gens offraient des formations pendant ce confinement

Mais c’est souvent pour mieux te revendre quelque chose derrière. Je n’ai pas envie d’avoir ce genre de façon de penser, l’idée est plutôt de partager ouvertement, avec toi, ce dont tu as envie.

Je voulais profiter du fait d’être en confinement pour te parler plus précisément de ce virus, de ce que j’en pense.

Pas mal de gens ont des questions au sujet de mon ressenti, au-delà du côté un peu économique. Beaucoup se focalisent sur l’économie, mais il y a quand même une crise sanitaire, et cela permet de comprendre l’ampleur de la crise, ce qu’on risque vraiment, l’intérêt de ne pas sortir, etc. Cela nous permet aussi de comprendre les comportements économiques qui vont se produire.

J’ai lu des choses qui disaient que la location courte durée était morte avec le confinement

Qu’il y en avait pour 1 an, 2 ans… 5 ans… Il y a plein de Mme Irma qui sont en train d’émerger partout ! Si ton but est d’avoir ce genre de réactions, et de lire le futur comme ça, sans choses fondées, passe ton chemin. Tu n’as rien à faire sur cette vidéo, tu n’as rien à faire sur cette chaine. On est là pour prendre les bonnes choses de ce qu’il se passe, mais aussi pour garder des stratégies de long terme.

Je vais t’expliquer en détail comment tu vas pouvoir les conserver malgré le confinement

Alors d’abord, on va commencer par comprendre cette crise sanitaire. Finalement, ce n’est pas une maladie très grave. C’est une maladie très contagieuse. Mais le vrai problème n’est pas la maladie en elle-même. Le vrai problème est la capacité à traiter cette maladie.

Aujourd’hui, on a, selon l’OMS, 4 % des personnes infectées qui ont besoin d’être hospitalisées.

Notamment pour aller en réanimation, ou d’avoir des soins intensifs. Pour ces personnes, il faut qu’il y ait un certain volume de lits. Si tout le monde se retrouvait malade en même temps dans la population actuelle.

On aurait des capacités à hauteur de 30 à 40 % du nombre de gens qui doivent aller à l’hôpital. Ça, c’est un vrai problème, parce que si on a 3 fois plus de personnes qui ont un besoin de soins et de lits disponibles. Ca va être très grave, des gens ne vont pas pouvoir être soignés.

Il y a un autre problème qui se pose

C’est le problème de la surcharge du système en lui-même. Quand on parle de capacité de lits, ou de choses comme ça. On parle souvent de capacité de lit globale. Mais il faut comprendre que d’autres gens continuent d’être malades. D’avoir des maladies autres que celles-ci. Les gens continuent à se casser la jambe, à avoir des cancers, des maladies diverses.

À partir de là, le système est surchargé par une maladie qui n’est pas habituelle. Pour laquelle il n’est pas forcément préparé au départ. De plus, on se retrouve avec des maladies supplémentaires. Donc, une fois qu’il y a ça, le système est surchargé, et plus il l’est, plus cela sera compliqué de traiter tout ça. Et plus ce sera dangereux pour les malades.

Le fait de se confiner permet de ralentir la propagation de la maladie

C’est pour cela que les autorités veulent que nous restions chez nous, afin d’éviter qu’il y ait trop de gens infectés au même moment. Ils veulent lisser tout ce qu’il se passe. C’est tout à fait logique, et c’est peut-être le meilleur moyen.

Donc, c’est important de respecter ça. Il faut comprendre que même si tu es jeune et en bonne santé, tu peux être touché. Tu peux avoir besoin de soins. Donc, si le système est surchargé, tu vas être tout aussi ennuyé que le reste des gens.

S’il t’arrive quelque chose en ce moment, si tu te casses la jambe par exemple. Tu vas être tout aussi ennuyé. Parce que le système n’a pas forcément besoin que tu viennes ajouter ce problème aux autres qu’il y a déjà chez les soignants. C’est pour cela qu’il est important de rester confiné et de faire attention à soi. Le meilleur conseil que je peux te donner, c’est d’avoir ce qu’il faut pour pouvoir rester chez toi. De ne pas forcément vouloir braver les choses.

L’idéal est de rester chez toi pendant ce confinement

Maintenant, la question est au niveau du business. Qu’est-ce qu’on fait ? La bonne nouvelle est que la location courte durée n’est pas morte. Évidemment, c’est basé sur le mouvement. En ce moment, les gens sont confinés chez eux, donc le mouvement est plus compliqué.

J’ai plusieurs locations courtes, durées occupées, et qui vont très certainement l’être pendant toute la durée du confinement.

Par exemple, j’avais des Japonais qui se sont retrouvés bloqués sur le sol français. Il ne peuvent pas rentrer chez eux. J’ai des personnes qui sont venues pour travailler. Je pense que ce sont des gens qui sont dans le personnel soignant, qui sont là pour un petit moment. On a dans le groupe tout un tas de gens qui ont des réservations un peu longues qui sont tombées.

Ça, c’est une chose, mais ce n’est pas ça qui va nous faire gagner 500/700/800 euros de cash-flow. Et on est d’accord que nous sommes sur une passe compliquée pour la location courte durée en l’absence de mouvement. Mais il ne faut pas penser que la location courte durée est morte.

Je vais commencer par t‘inviter à limiter tes charges au maximum pendant la durée du confinement

C’est-à-dire de bien vérifier que les chauffages soient baissés à l’intérieur de tes locations par exemple.

Concernant la trésorerie, je conseille à tout monde d’avoir au moins 1 an d’avance. Pour pouvoir faire face à une problématique qui pourrait arriver. On ne sait jamais. On reste dans un état d’esprit business. Il y a tout un tas de business aujourd’hui qui sont impactés. Plein de business qui ferment. Les locations courtes durées ont été dans le même état d’esprit. Même si c’est un peu différent, car il y a une partie qui continue à être effectuée comme je te le disais avant.

Donc, si tu as de la trésorerie pour faire face au confinement tant mieux.

Ça peut durer pendant peut-être 3/4/6 semaines. Mais tu vas pouvoir passer ce cap assez facilement. Je vais t’expliquer ce qui va se passer ensuite. L’effet psychologique qui va se produire sur les gens.

Si tu n’as pas fait les choses comme ça, et que tu as un manque de tréso important pendant la situation actuelle, je te conseille d’appeler ta banque et demander le droit d’office dans ton prêt. Évidemment, c’est pour ça que je dis de prendre des reports de prêt. Car il faut attendre un an avant de pouvoir faire ce qu’on appelle un stop crédit. Aujourd’hui, tu as tout à fait la possibilité de dire stop à ton crédit si tu as plus d’un an. C’est à voir dans les conditions générales de ton prêt.

Ça va te permettre de passer 1 ou 2 mois de confinement.

Peut-être plus, ou peut-être moins. Mais si ça doit durer plus longtemps tu seras au carré. Aujourd’hui, les banques répondent très vite à ce type de demande. Le but n’est pas de mettre leurs clients dans une mauvaise position. Tu peux donc le réaliser.

Si tu as d’autres business, le but est de limiter ces coûts pour laisser passer cette phase de confinement

La phase d’après va arriver vite. On est sur une phase qui va durer peut-être 1 ou 2 mois, si vraiment la crise n’est pas dans le bon sens. Mais on va en sortir.

On est à 5 jours de confinement au moment où je tourne cette vidéo

Je vois déjà beaucoup de personnes qui ont envie de bouger. J’ai tous les gens qui travaillent pour moi qui ont envie de pouvoir bouger. De pouvoir s’en aller. Donc, pour tes locations courtes durées, tu vas voir que les jours après le coronavirus vont être vraiment très bon. Les gens auront été confinés. Donc ils vont faire des réservations en masse lors de leur future liberté.

Les sociétés qui ont perdu du chiffre d’affaires vont vouloir en rattraper un maximum. Elles vont faire tout ce qu’il faut pour l’augmenter. C’est-à-dire faire bouger du monde, envoyer des gens sur site, etc. Donc, il va y avoir aussi du mouvement à ce niveau-là.

Une chose sur laquelle je voudrais attirer ton attention, c’est l’effet objet brillant.

Il faut comprendre que la crise économique sur laquelle on est est une crise qui n’est pas venue avec le coronavirus. Le déclencheur est le coronavirus. Mais le vrai fond de crise est la politique monétaire qui est menée depuis très longtemps. La bourse n’était jamais montée autant en flèche vers le haut depuis des années. Ce qui est une première. La bourse et l’économie réelle sont aujourd’hui complètement décorrélées. Ca ne veut plus rien dire. La bourse ne représente plus du tout l’économie réelle. Forcément, la bourse réagit de cette manière parce qu’il y avait des bulles énormes, des bulles spéculatives énormes qui étaient dessus.

La question que l’on m’a beaucoup posée, c’est si l’immobilier allait suivre ou aller tomber à la suite de ce confinement.

Alors, il faut comprendre que nous n’avons pas de boule de Cristal, c’est impossible de se positionner, cela va dépendre de beaucoup de facteurs. Les gens qui disent de manière assurée que quoi qu’il arrive l’immobilier perdra 30/40 % ne fondent leurs avis sur rien.

Aujourd’hui, ils ne peuvent pas le savoir.

J’ai l’intime conviction qu’on va avoir une baisse dans les mois à venir, ça sera plus lent. En 2008, ça avait baissé un an après le démarrage de la crise, donc ça va être plutôt lent, mais on va avoir des effets « promotion », c’est-à-dire qu’il va y avoir de très bonnes affaires. Profite de ce confinement pour te former, parce qu’il y a de bonnes choses à réaliser.

En bourse aussi, il des bonnes choses avec ce confinement mais il faut faire attention.

J’ai vu des gens qui n’avaient jamais investi en bourse, qui n’ont aucune idée de ce que c’est d’investir en bourse, et qui veulent se lancer. Il faut comprendre que la bourse, qu’on soit en crise ou non, tu as 9 acteurs sur 10 qui ne gagnent pas d’argent, et donc en moyenne 1 acteur sur 10 qui gagne de l’argent. Il faut faire attention aux décisions prises. Ce n’est pas parce que tu as des actions qui se sont divisées par 3, par 4, par 5 qu’elles ne peuvent pas encore descendre. Aujourd’hui, c’est descendu comme une pierre, c’est inédit sur les marchés, c’est la première fois que ça arrive. On ne sait pas jusqu’où ça peut tomber, donc t’improviser trader aujourd’hui n’est pas la meilleure solution.

Le meilleur conseil que je peux te donner pour ce confinement n’est pas de te former à la bourse.

La bourse, même si demain on descend à 70 %, ce qui serait complètement hallucinant, et que tu réussis à investir au bon moment, ce n’est pas dit que ça remonte tout de suite au même niveau, et ça va prendre un certain nombre d’années. En observant les crises précédentes, ça avait pris du temps à remonter. Et même si ça remonte au même niveau qu’auparavant, au pire avec 1000 tu vas avoir peut-être 2500 dans les mains. Donc, à moins d’avoir beaucoup d’argent à placer, cela va être compliqué d’aller réellement loin, de devenir indépendant financièrement, etc. Alors que quand tu as un plan long terme, quelque chose que tu ne fais pas sur un coup, tu peux aller plus loin.

Sur l’époque du bitcoin, j’avais pris 3000 et 4000 euros comme ça en quelques semaines.

Ça fait super plaisir d’avoir ça. Mais finalement, c’est peut-être 5000 ou 7000 euros que j’avais pris à l’époque. Mais, il y avait un vrai risque de pris, il y a d’autres choses dont je ne te parle pas sur lesquelles j’ai perdu de l’argent à cette époque. Avec le recul, c’était idiot. Si j’avais passé ce temps à développer ma stratégie long terme, c’est à dire à développer réellement mes business qui me rapporte 10 fois plus au bout de quelques années, et bien ça aurait été beaucoup plus productif que d’essayer de faire des coups à un instant T.

C’est important de comprendre qu’aujourd’hui, un enrichissement ou une quête d’entrepreneur se monte sur des années, pas sur des coups. L’idée n’est pas de faire des coups, mais de prendre une stratégie, de la travailler et d’aller sur le long terme.

Aujourd’hui, il n’y a pas de panique lier au confinement dans mon groupe avec les membres de mes programmes.

C’est sûr qu’il y a des stratégies qui sont prises, c’est pour ça que j’ai mis du temps à intervenir sur la chaine, parce que j’ai commencé par faire des lives, des réponses aux questions que les gens se posaient dans le groupe, de façon à savoir quelles stratégies prendre par rapport à ce qui se passe. Mais, il n’y a pas de panique, parce que si tu sais ce que tu fais, si tu t’es préparé à toute éventualité, avec de la tréso, en mettant de l’argent de côté, etc., et bien finalement c’est ça être entrepreneur.

Aujourd’hui, si tu es salarié, l’état te met une garantie, c’est 84 % de ton salaire qui t’est versé. Tant mieux, mais ton salaire est limité à un salaire. Tu n’as pas un salaire d’entrepreneur. C’est-à-dire que tu n’as pas créé des revenus alternatifs, qui sont décorrélés du temps que tu passes.

Donc, heureusement qu’on te met une sécurité, sinon ce serait compliqué pendant ce confinement.

Si tu es entrepreneur, il faut se mettre des filets de sécurité afin de passer les crises, parce que c’est pendant les crises qu’il se passe des choses. Si la crise doit devenir économique, et qu’on a une baisse sur l’immobilier, et bien ce sera génial. Mais qui va pouvoir tirer parti de cette baisse de l’immobilier ? Les gens qui auront du cash, pour mettre de l’apport. Parce que ce sera certainement plus compliqué d’investir sans apport.

Il faut comprendre que c’est le moment de te former, pendant le confinement

Plutôt que de regarder Netflix et de céder à toutes ces tentations. Apprends des choses qui vont pouvoir réellement t’amener à tes objectifs. Commence par réfléchir à quel est ton objectif aujourd’hui. Est-ce que c’est de quitter le salariat ? De quitter les salaires qui te sont donnés aujourd’hui ? Si c’est ça ton objectif aujourd’hui, et bien prends une stratégie qui te permet faire ça. Par exemple, te former à la bourse si tu n’as pas 3 000/5000 euros de cash disponible, ça n’a pas d’intérêt.

Donc, utilise ce confinement pour trouver les stratégies de demain.

Demain, si tu as 15 000/20 000 euros de côté, c’est mieux de te former à l’immobilier, de façon à pouvoir prendre du cash et mettre de l’apport sur de bonnes affaires qu’on va faire. Ce qui est magique quand tu observes les courbes.

D’ailleurs, je pourrais te faire un truc plus précis sur les crises, sur comment ça a évolué dans les autres crises qui sont déjà arrivées. Le prix de l’immobilier, c’est une offre et une demande. Donc, les prix de l’immobilier sont calés sur l’offre et la demande immobilière. Mais les prix locatifs sont calés par rapport aux revenus des ménages, et non par rapport à une crise.

Finalement, on ne loue pas moins cher pendant une crise.

Même si l’immobilier baisse, ça ne fait pas baisser le prix des loyers pour autant, ça ne fait pas baisser des locations courte durée, ça ne fait pas baisser le prix des chambres d’hôtel. On arrive à toujours être au même tarif. Donc, on augmente notre marge, mais cette marge peut être augmentée uniquement si on est finançable, et pour ça il faut avoir un petit peu d’apports à mettre dans les projets, donc il faut avoir de bons dossiers. Si tu as un peu d’argent disponible, plutôt que d’aller chercher la bourse ou des opportunités, n’hésite pas à te former.

Dans 2 ans, quand on fera les comptes, des gens seront sortis gagnants de cette crise.

Je te parlais d’immobilier, non pas parce que je prêche l’immo. Si tu veux entreprendre, il y a plein d’idées, notamment sur le business en ligne, des choses comme ça à réaliser.

Tu verras que dans 2 ans, quand tout ça sera dernière nous, les gagnants de cette crise seront ceux qui auront eu des stratégies longs termes, des choses qui perdurent. Ça se passe toujours comme ça pendant les crises. J’ai travaillé pour un groupe important où j’avais un de mes boss qui doublait à chaque fois son enrichissement pendant les crises. Et à chaque fois, c’était les mêmes stratégies qu’il appliquait, c’est-à-dire les stratégies long terme qui fonctionnaient en dehors des crises.

Si tu veux que je creuse davantage sur cette crise et les opportunités pendant le confinement

Mets-le dans les commentaires, et nous pousserons plus loin les sujets. Je peux préparer des présentations, faire plein de choses différentes. C’est toi le boss pendant ce confinement, je vais prendre le temps de réaliser ce dont tu as envie. Si tu as envie d’aller plus loin et réellement te former pendant ce temps de coronavirus, je te mets dans l’écran de fin un lien cliquable, et tu peux t’inscrire sur une des prochaines sessions de la formation qu’on réalise.

C’est pareil, on a aussi des sessions de rappels stratégiques qui sont possibles aussi, avec des personnes qui font partie de mes équipes, avec mes experts immo. On a mis plein de trucs en place pour cette période coronavirus, et cette période de confinement, de façon à ce qu’on puisse aider un maximum de personnes.

Et surtout, c’est vraiment important, prends soin de toi, fais attention, ne côtoie pas trop de gens, reste confiné, prends le temps, travaille sur toi, tu verras que ce sera plus bénéfique pour le futur. Je te mets dans l’écran de fin le lien pour pouvoir accéder aux prochaines sessions de formation, aux appels stratégiques, etc.

Je te dis à très vite pour la vidéo suivante de cette session confinement.



Abonne toi en cliquant sur le bouton ci-dessous et ne manques aucune de mes vidéos :

S'ABONNER
shadow-ornament

Souhaites-tu connaître les bases pour investir sans prendre de risque ?

Rien de plus simple, je t'offre le guide de l'investissement !

Télécharger le guide

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.