As tu envie de devenir libre financièrement ?

Le Bonus exclusif : Les 5 piliers de la loc courte durée !

Pour éviter les risques d’impayés de loyer et les dégradations, il est primordial de savoir bien choisir le bon locataire pour une location de courte durée. En effet, c’est sur cela que repose la rentabilité de ton investissement. Toutefois, le risque zéro n’existe pas et on n’a pas encore inventé une formule miracle pour cette étape, alors comment faire ? Voici quelques conseils qui t’aideront dans ta recherche de locataire si tu veux réussir ton investissement immobilier.

Chois des locataires stables financièrement

Effectivement, le locataire idéal devra disposer d’un revenu suffisant et stable pour payer son loyer. Dans cette optique, de nombreux propriétaires demandent que ce revenu soit 3 fois le montant du loyer pour éviter les impayés, mais ce n’est pas obligatoire, car en moyenne, un taux de 2,5 fois du loyer suffit. Par contre, pour garantir que le locataire paye son loyer, je te conseille de lui demander de fournir des pièces justificatives de son revenu, prouvant qu’il a une situation professionnelle et financière stable.

La loi Alur autorise le propriétaire de demander les pièces justificatives suivantes pour vérifier la solvabilité de son locataire :

  • Une copie d’une pièce d’identité (passeport, carte d’identité…) ;
  • Ses trois derniers bulletins de paie ;
  • Son contrat de travail (stage, CDD, CDI…) ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Ses trois dernières quittances de loyer ;
  • Un relevé d’identité bancaire.

Par ailleurs, même si tu trouves que le dossier présenté est bon, n’oublie pas de demander une caution. C’est-à-dire une autre personne qui peut garantir le paiement des loyers quand ton locataire ne peut pas ou ne veut pas. Ainsi, en cas d’impayés, tu pourras toujours lui demander le paiement de ton dû. Toujours selon la loi Alur, le loueur devra déposer un dépôt de garantie d’un mois de loyer en location vide et de deux mois pour une location meublée afin de mieux éviter les risques d’impayés.

Lisez aussi :  Comment s'assurer de la qualité d'un artisan ?

Savoir déterminer quel est le profil d’un bon locataire

Il faut savoir que les locataires qui ont de bons revenus ne sont pas tous de bons payeurs. De plus, il n’y a pas de garanties sur son comportement et il y a toujours un risque qu’il cause des nuisances et des dégradations. Ainsi, pour remédier à cela, tu dois miser sur le sérieux et l’honnêteté de la personne. Bien que c’est une problématique complexe, c’est très important pour le bon déroulement de la location. Pour vérifier si un locataire est sérieux, tu dois faire comme ce qu’un employeur ferait vis-à-vis d’un candidat à un poste, c’est-à-dire se renseigner et le questionner.

La meilleure façon de le faire est de contacter le bailleur précédent et de lui demander la qualité de ses relations avec son ex-locataire. Si tu n’arrives pas à le joindre, tu peux taper directement le nom du locataire sur les moteurs de recherche internet. Ensuite, tu peux utiliser les informations sur les justificatifs fournis pour puiser des informations sur lui : coordonnées, CV, réseaux sociaux… du moment que tu ne fais rien d’illégal. Par ailleurs, tu dois prendre en considération les comportements de la personne lors de la visite ou des échanges téléphoniques. C’est une bonne manière d’évaluer sa sincérité, sa bonne foi et sa courtoisie : ton de la voix, ponctualité, langage corporel… Par exemple, s’il se montre trop pressé, il est peut-être sur un choix par défaut et si c’est le cas, il va quitter la location dès qu’il aura trouvé mieux. Il en est de même s’il ne répond jamais à tes mails ou appels.

Pour t’aider, voici quelques qualités pour te donner une idée de ce qu’est un locataire idéal :

  • Il prend et passe des appels téléphoniques ;
  • Il a une vision positive et une attitude authentique ;
  • Il est sincère et répond à toutes vos questions ;
  • Il montre un certain intérêt pour ton bien immobilier locatif. Il va même jusqu’à poser des questions.
Lisez aussi :  Une Garantie de Loyer impaye gratuite : Dispositif Visale

Si tu as bien cerné tous ces éléments, tu peux rédiger un contrat de location (aussi appelé bail de location).

Bien définir quel profil de locataires tu cherches

Ici, la question est à qui louer ton bien immobilier ? Pour y répondre, je vais t’expliquer les avantages de louer à un couple, à un célibataire ou en colocation. Généralement, les couples d’âges moyens ont une stabilité financière, ce qui est une bonne chose s’ils deviennent tes locataires. Bien que les couples aient souvent des revenus fixes, les étudiants et les actifs sont aussi intéressants pour une location. Par ailleurs, si tu choisis la colocation, il faut bien définir le paiement du loyer et les espaces de vie communs dans ton contrat.

En outre, tu devras faire attention si tu choisis un locataire âgé. En effet, s’il a plus de 65 ans ou s’il héberge une personne de plus de 65 ans, tu ne pourras pas l’expulser en cas de problèmes ou d’impayés, à condition que tu lui trouves une solution de relogement. Tu dois donc vérifier si tu n’auras pas besoin de vendre ou de récupérer le logement à court terme, surtout si c’est ta résidence principale. Par ailleurs, il faut aussi te rappeler qu’en France, il y a une loi stricte sur la discrimination. Tu n’as pas le droit de faire une discrimination sur la race, les opinions politiques, la religion, les mœurs ou le sexe. Un manquement à cette loi est passible d’un emprisonnement de 3 ans et d’une amende de 45 000 €.

Commenter :

Ton adresse mail ne sera pas publier.